Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-03-08T14:23:00+01:00

La petite larme

Publié par Catherine

Enfin, du haut de ses 5 ans et quelques, notre Petite Korrigane a enfin compris que non, ce n'était pasune larme que nous avions installée à la maison, mais bien une alarme.

 

Et quelle chance : nous avons pu vérifier très en détail comment se déroulait une intervention...

 

Vendredi, 18h, nous arrivons à Center Parc pour un week-end en famille.

19h, nous partons faire notre première baignade à l'Aqua Mundo.

Topissime.

Excellent moment.

20h45, nous sommes de retour à notre logement.

Je me mets à préparer le repas pendant que Monsieur sèche les cheveux de ses Korriganes.

Je regarde mon portable, pour le cas où.

Tiens. Deux messages.

 

J'écoute le numéro 1...

"Alarme-assistance bonjour. Votre système de surveillance vient de se déclencher. Merci de bien vouloir nous rappeler à tél numéro."

"Chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! On a un message d'Alarme-assistance. Notre alarme s'est déclenchée. Il faut les rappeler"

 

alarme-de-securite-id851.jpg

 

Gosh!

Branle-bas de combat. Monieur Korrigan part à la recherche de son portable.

Il a reçu le même message que moi.

De même qu'un message de son père (moi aussi).

 

Et là, tous les scénarii nous passent en tête.

En particulier celui de notre maison fracturée, les fenêtres ouvertes au pied de biche, l'intérieur dévasté, tout en bazar par terre.

Monsieur rappelle l'assistance pendant que de mon côté j'appelle la voisine.

De sa fenêtre, elle ne voit rien de particulier.pas de trace d'effraction depuis chez elle.

Elle voit juste la camionnette de la sécurité qui arrive pour l'intervention.

Le gars a eu du mal à trouver notre patelin, de même que notre rue (pas dans le GPS...)

 

Bon, il fait le tour de la maison.

Nous, 260kilomètres plus loin, nous stressons.

Nous imaginons déjà plier bagage dès le soir de notre arrivée, se préparer au spectacle de désolation de notre chez nous violé.

 

Enfin (vers 22h) nous avons un compte rendu du gars qui est venu faire le tour de la maison. Il ne constate aucune trace d'effraction.

Nous savons que c'est le détecteur de mouvement du salon qui s'est mis en route. C'est donc un mouvement dans le salon.

Option 1 : un cambrioleur. Mais pas de trace d'effraction.

Option 2 : notre séchoir à linge qui se serait cassé la figure (il est tout neuf mais a une roulette qui tient mal).

Option 3 : le chat des voisins qui serait entré pendant notre absence, aurait fait une bonne sieste sur le canapé et se serait réveillé à 19h52.

 

Monsieur mon mari envisage de prendre la route de nuit pour aller vérifier.

Bof. Ca ne m'enchante guère.

 

cle-dans-la-serrure.jpgFinalement, comme il appelle son père pour le rassurer, celui-ci lui propose d'aller voir puisqu'il a les clés de chez nous. 2h aller-retour. En pleine nuit. mais mieux que 6 pour nous...

 

Beau-papa et belle-maman prennent donc le chemin de la maison-korrigan.

Arrivés sur place ils nous appellent...

 

Impossible d'ouvrir la porte.

Monsieur mon mari se souvient : il a fermé à clé. Et laissé la clé dans la serrure à l'intérieur...

Mais beau-papa confirme qu'il n'y a pas de trace d'effraction.

 

Monsieur korrigan s'endort donc sur ses deux oreilles.

 

Une fois de retour à la maison, l'étendoir avait bien glissé de quelques centimètres...

Et nous laisserons dorénavant une clé aux voisins...

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog