Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-05-05T19:56:00+02:00

La peste et le choléra

Publié par Catherine

J'ai des souvenirs de lycée où un prof cultivait son personnage en imitant la sirène, en faisant porter son cartable par des élèves, en balaçant des craies, en usant de son embonpoint pour se frayer un passage.

Dit comme ça, il aurait pu passer pour un tortionnaire.

Mais c'était un très bon prof très sensible à la bonne évolution de ses élèves et qui faisait tout cela pour gérer au mieux son physique déconcertant plutôt que de souffrir de moqueries d'élèves.

 

Nous nous sentions en sa prsence comme des disciples en face du maître : respectueux, désireux de nous ouvrir à son savoir.

 

Un de ses références régulières en parlant de certains camarades de classe était "la peste de le choléra".

 

Maintenant que je suis prof (même des écoles), je peux dire que je partage cette vision.

 

Pas pour cette année. Cette année, j'ai des bisounours.

Mais l'année dernière, j'avais la Peste et le Choléra.

 

Et cette année, je les regarde évoluer dans leurs nouvelles classes (je les ai séparés, j'ai eu un peu de compassion pour mes collègues).

La Peste :

se bouche les oreilles quand la maîtresse parle (et prétexte ensuite avoir mal aux oreilles)

prend son cahier de français quand la maîtresse demande deprendre le cahier de maths

ne corrige jamais rien dans ses cahiers

mais cherche ses fiches à corriger quand je l'ai en anglais

ne fais pas son travail

prétend avoir écrit ses devoirs quand ce n'est pas le cas (pas difficile de vérifier)

 

Et cerise sur le gâteau :

"La Peste, on corrige là, alors prend ton stylo vert.

(la Peste prend son stylo vert, regarde sa maîtresse bien droit dans les yeux, casse son stylo vert en deux et répond, toujours en regardant droit sa maîtresse dans les yeux)

_ J'peux pas, mon stylo il est cassé."

 

 

Le Choléra :

Nous n'avons pas les mêmes récrés. Pourtant, je sais quand IL est en récré... A sa voix suraigüe. Vivement qu'il mue.

C'est un des élèves que je trouve le plus souvent puni dans le couloir.

C'est l'élève qui a été le premier avec sa table isolée loin des autres.

J'entends qu'il est pénible.

J'entends qu'il est saoulant.

On leur dit de ne pas aller à un endroit, c'est le premier qui essaie d'y aller dans notre dos.

 

Et dernièrement, son maître m'a dit :

"L'autre jour, Rémi voulait raconter quelque chose pendant le Quoi De Neuf. Il commence à parler de foot. Et voilà le Choléra qui sort :

_Ah bah oui, venant de toi, ça m'aurait étonné que tu parles d'autre chose".

Une bonne tarte en pleine tête? On y a pensé.

 

 

Etrangement, cette classe, l'an dernier, c'est moi qui ne savais pas m'y prendre.

Mais cette année, c'est "vraiment un groupe difficile".

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog